Pierre-Luc Lecours

Pierre-Luc Lecours est un compositeur et artiste multidisciplinaire vivant à Montréal (Québec). Sa pratique artistique s’exprime à travers plusieurs médias et esthétiques différentes, allant de la musique à la vidéo et à la performance. Son travail se caractérise par une recherche d’expressivité au sein d’œuvres explorant une démarche visant à établir une corrélation entre la forme, le format et le contenu, c’est-à-dire entre la manière de présenter un matériau, son articulation et sa signification. Il s’inspire autant des courants de musique contemporaine instrumentale et électroacoustique que de la musique électronique et expérimentale. Ses performances mettent en scène des objets du quotidien combinés à une instrumentation traditionnelle et une écriture musicale annotée.

Après un baccalauréat en musiques numériques, Lecours a complété une maîtrise en composition à la Faculté de musique de l’Université de Montréal sous la supervision de Pierre Michaud. En tant que chercheur, il s’intéresse à l’interprétation de la musique électronique, au décloisonnement des pratiques musicales contemporaines, au dialogue entre différentes cultures et héritages musicaux (électroacoustique et instrumentale) et à l’exploration de nouvelles formes d’expression audiovisuelles. Il a reçu une bourse d’études supérieures octroyée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), la Bourse d’excellence Arsène-David et la Bourse de maîtrise de l’OICRM.

Ses œuvres ont été primées par Exhibitronic (2017), le Concours de composition électroacoustique Destellos (2014), le Concours des jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN (2014) et le Concours Jeu de temps / Times Play (JTTP) de la CÉC (2014, 2017). Son travail a été présenté dans plusieurs festivals internationaux, dont Akousma (Québec), BIAN (Québec), Biennale Némo (France), Currents New Media (ÉU), Digital Weekender (RU), Elektra (Québec), L’Espace du son (Belgique), La folle journée de Nantes (France), Futura (France), Muslab (Mexique), MUTEK (Québec), Next (Slovaquie), Résonances électriques (France), Seeing Sound (RU) et Vision of Future (ÉU). Son album solo Paysages imaginaires a été publié en mars 2019 sous l’étiquette montréalaise Mikroclimat.

[iv-20]