David Cronkite

David Cronkite a étudié la musique classique (interprétation — piano) avec Pierre Jasmin au niveau du baccalauréat à l’Université du Québec à Montréal, et avec Marc Durand au niveau de la maîtrise à l’Université de Montréal (l’UdeM). Il a ensuite complété un doctorat à l’UdeM (interprétation et composition) sous la direction de Jean Piché et Lorraine Vaillancourt. Sa thèse portait sur l’intégration du geste instrumental dans un environnement musical informatisé. C’est à ce moment qu’il a développé un intérêt et une passion, qui continue aujourd’hui, pour les possibilités imprévisibles et infinis de Max/MSP, un environnement de programmation qu’il utilise pour créer des instruments électroacoustiques ainsi que des environnements pour improviser, composer et exécuter des œuvres interactives.

Pendant ses études, et par la suite, David s’est joint comme pianiste ou claviériste à plusieurs organismes de musique contemporaine à Montréal: l’ECM+ (Ensemble contemporain de Montréal), le NEM (Nouvel Ensemble Moderne), la SMCQ (Société de musique contemporaine du Québec), Codes d’Accès et Bradyworks. Il a interprété les créations de plusieurs de ses collègues dont Yves Daoust, Jean Piché, Louis Dufort, Tim Brady, Chantale Laplante et Alex Burton. Il a aussi composé pour le théâtre, la danse, le spoken-word et le web.

Plus récemment, il investi plus de temps envers deux autres passions musicales, soit le chant-choral et le “body-percussion”. Membre du collectif de Sandy Silva, il contribue à la série de films-danse Migration. David a chanté dans les chœurs Tactus, Viva Voce et le Chœur Saint-Laurent. Il chante présentement dans le chœur de l’OSM, le chœur Karen Young, le chœur-bruitiste Joker de Joane Hétu ainsi que Voces Boreales (Andrew Gray — chef).

David est actuellement président de l’Institut choral de Montréal, un organisme qui produit les spectacles de Voces Boreales, organise une classe de maître annuelle pour chefs-de-chœur (avec maestro Andrew Megill) ainsi qu’un atelier pour les chœurs amateurs de la région de Montréal.

Durant sa carrière, David s’est consacré à l’enseignement de différentes façons: au collège Vanier, il a été professeur de piano, d’harmonie, de solfège/dictée; il a enseigné le design-sonore, l’histoire de la musique du 20e siècle et la notation à l’Université Simon Fraser (SFU). Il a également enseigné le tai-chi (avec un intérêt particulier pour les étudiants ayant des besoins spéciaux). Depuis 2013, il enseigne le rythme et la musique aux danseurs de l’École de danse contemporaine de Montréal.

[xi-18]