Sandeep Bhagwati

Sandeep Bhagwati est né à Bombay en 1963 et est compositeur, poète, artiste multimédia, directeur de festival, publicitaire et chercheur.

Ses installations de concert multimédias, ses œuvres de théâtre musical (dont trois opéras), ses compositions pour orchestre et ensemble, sa musique de chambre et ses partitions de comprovisation sont jouées dans le monde entier dans les plus grands festivals et salles, trop nombreux pour être énumérés ici. En 2014, le “Time of Music Festival” à Viitasaari, Finlande, a présenté une rétrospective de sa musique. En 1991, il remporte le Prix européen de composition décerné par l’Académie des Beaux-Arts de Berlin, en 1997 et 2003 le prix Ernst-von Siemens pour les festivals qu’il a fondés, le Festival A-Devantgarde à Munich (actif depuis 1991) et le Festival KlangRiffe à Karlsruhe (2003). Il a été compositeur en résidence à l’Orchestre Beethoven de Bonn, à la Darmstadt Initiative for New Music and Education, à la Turku Music Academy et au California Institute for the Arts.

Il a également été commissaire d’un projet de collaboration à long terme entre d’éminents musiciens de la tradition hindoustani et l’Ensemble Modern Frankfurt, et a effectué des tournées avec lui au Concertgebouw Amsterdam, la Biennale de Venise, HKW Berlin, le World New Music Festival Stuttgart et le Centre national des arts du spectacle à Mumbai.

Pendant son séjour en Allemagne, il a publié de nombreux articles sur la musique nouvelle et les arts dans des hebdomadaires et des quotidiens de qualité tels que Süddeutsche Zeitung, Die Zeitung, Neue Zürcher Zeitung, et a écrit un grand nombre de chroniques et de pièces radiophoniques pour des stations de radio allemande publique.

Après des études au Mozarteum de Salzbourg, à l’Université de musique de Munich et à l’IRCAM de Paris, il a travaillé en freelance pendant une décennie avant d’accepter un poste de professeur de composition à l’Université de Musique à Karlsruhe (Allemagne). De là, il s’est installé à Montréal comme titulaire de la Chaire de recherche du Canada Inter-X Arts et a fondé matralab, un centre de recherche-création en arts de la scène qu’il dirige à l’Université Concordia depuis 2007. Il a été invité et professeur invité à l’Université de Heidelberg, à l’Université des Arts de Berlin, à l’Université FLAME de Pune et a donné des conférences et donné des masterclasses dans de nombreuses universités et conservatoires du monde entier. Ses travaux universitaires sont publiés chez des éditeurs universitaires tels que Springer, Routledge, Delatour et Schott.

Ses recherches actuelles portent sur les partitions génératives et tactiles et les partitions audio pour musiciens en mouvement, sur les logiciels de comprovisation basés sur l’intelligence artificielle, sur la musique inter et trans-traditionnelle, et sur les nouveaux formats de présentation pour la création de performances numériques éclairées.

Après de nombreuses collaborations créatives avec des musiciens traditionnels du monde entier, il a fondé et dirige trois ensembles de musique nouvelle trans-traditionnelle à Berlin (Ensemble Extrakte), Montréal (Ecstasie of Influence) et Pune, en Inde (Ensemble Sangeet Prayog) et s’apprête à entreprendre un projet de collaboration avec des chanteurs indigènes Tao sur l’île de Lan Yu, dans le Pacifique, à Taiwan comme compositeur invité de l’Université de Musique de Vienne (Autriche).

A part des enregistrements dispersés dans des publications d’autres musicians, Bhagwati lui-même a publié jusqu’à présent deux CD monographiques: Dhvani Sutras (2016) avec l’Ensemble Sangeet Prayog Pune et Treatises (2017) avec l’Ensemble Extrakte Berlin. Plusieurs projets de CD paraîtront en 2019, comme un album multiple avec 5 enregistrements complets différents de son cycle Miyagi Haikus, un album électronique intitulé Iterations en collaboration avec Gebrüder Teichmann, un album avec une œuvre a cappella chantée par les Neue Vocalsolisten Stuttgart Atish-e-Zaban et un album live intitulé …et je reverrai cette ville étrange, une réimagination trans-traditionnelle de la partition éponyme de Claude Vivier — un enregistrement en direct du programme créé en 2015 au Vivier avec des musiciens de Montréal tels que Kiya Tabassian, Gabriel Dharmoo, Shawn Mativetsky, Reza Abaee, Didem Basar, Guy Pelletier, Navid Navab, Sal Zissokho et Nic Caloia.