Nouvelle

Toutes les couleurs de l’électro

Réjean Beaucage
Dimanche 8 octobre 2017

Présenté dans le cadre de la 14e édition du festival international des musiques immersives Akousma (20 au 28 octobre, à Montréal), le programme du 24 octobre explore d’autres facettes de l’électroacoustique que celle du «cinéma sonore» bien connu. Tout au contraire du concert acousmatique, où la salle est plongée dans le noir tandis que le compositeur spatialise sa musique en direct depuis la console, cette fois les compositeurs seront sur scène et leur musique ne sera pas préalablement fixée sur bande (ou sur ordinateur), mais jouée et créée en direct.

Du circuit bending de Gmackrr (Émilie Mouchous) à l’Organelle d’YlangYlang (Catherine Debard), en passant par l’improvisation à trois de Karl Fousel, Davon Hansen et Roger Tellier-Craig et par la musique mixte de Jane/Kin (Ida Toninato au sax et Ana Dall’Ara-Majek aux manipulations électroniques), la musique sera construite dans l’instant par ces artistes qui participent à donner un nouveau souffle aux musiques électroniques.

Elle a déjà un arbre généalogique bien fourni celle-là, aussi l’entretien présenté avant le concert permettra-t-il de faire le tour des différentes lignées de la grande famille électroacoustique, depuis les ancêtres, comme les ondes Martenot, jusqu’au retour en force des instruments analogiques.