Biographie

Gabriel Dharmoo

La démarche artistique de Gabriel Dharmoo englobe la composition, l’improvisation et la recherche.

Après des études en composition avec Éric Morin à la Faculté de musique de l’Université Laval, il obtient deux prix avec grande distinction au Conservatoire de musique de Montréal, en composition et en analyse, dans la classe de Serge Provost. Ses œuvres ont été interprétées à travers le Canada, aux États-Unis, en France, en Allemagne, au Pays-Bas, en Suisse, en Pologne, en Australie, à Singapour et en Afrique du Sud. Il est lauréat du Prix Jan V. Matejcek de la SOCAN (2016), du Prix d’Europe de composition Fernand-Lindsay (2011), du Prix Robert-Fleming du Conseil des arts du Canada (2011) et de 6 prix pour jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN. Il est compositeur agréé au Centre de musique canadienne et membre de la SOCAN et de la Ligue canadienne des compositeurs.

Après des recherches sur la musique carnatique auprès de quatre maîtres reconnus à Chennai (Inde) en 2008 puis en 2011, son style musical explore le thème du post-exotisme et l’interaction du traditionnel avec le nouveau.

Sa démarche en tant que vocaliste et artiste interdisciplinaire le mène à créer le solo performatif Anthropologies imaginaires, primé au Amsterdam Fringe Festival (2015) et au SummerWorks Performance Festival (2016). À titre de vocaliste, Gabriel a chanté à travers le Canada (Montréal, Québec, Toronto, Kitchener-Waterloo, Guelph, Vancouver, Victoria, Banff, Winnipeg, Halifax, St. John’s), Sydney (Australie), Cardiff (GB), Berlin et Cologne (Allemagne), ainsi que Amsterdam et Utrecht (Pays-Bas). En 2013-14, une bourse de perfectionnement du Conseil des arts du Canada lui permet de travailler avec les vocalistes Phil Minton (GB) et Ute Wassermann (Allemagne), ainsi que le spécialiste du yodel et du chant diphone Christian Zehnder (Suisse) et le beatboxeur Shlomo (GB). Inspiré par la diversité des formes d’expression vocale chez différentes cultures à travers l’histoire et le monde, il imagine sa voix comme un instrument autant brut que sophistiqué. Son langage musical est un amalgame d’éléments classiques, traditionnels et d’avant-garde, influencés par ses intérêts en linguistique et en ethno/zoomusicologie.

Depuis l’automne 2015, il poursuit des études doctorales au “Individualized Program” de l’Université Concordia, avec Sandeep Bhagwati (Musique — Superviseur principal), Noah Drew (Théâtre) et David Howes (Anthropologie des sens).

[ii-17]

Événements à venir